Organiser un pot au bureau – Quoi offrir à boire et à manger ?

potdepart1.jpgTu fais un pot ? Tu nous payes un coup ? Quand est-ce qu'on arrose ça ?
Cette fois-ci, c'est à votre tour de convier vos collègues.

C'est la fin de mon stage. J'ai envie d'inviter tous les collègues qui ont pris du temps pour s'occuper de moi. Comment je m'y prends ?

Toutes les occasions sont bonnes pour partager un pot au boulot : une titularisation, une promotion, la signature d'un contrat, le succès d'une mission, une naissance, un mariage, un départ en retraite ... Si certains perçoivent ces réunions comme l'occasion de nouer ou consolider des relations conviviales, d'autres les considèrent comme une corvée et en craignent les dérapages .

Lire quelques suggestions pour changer des cacahuètes et doser les quantités.

Choisir la date et l'heure et envoyer les invitations

Tout dépend des habitudes de l'entreprise et des horaires de travail.
Les pots au boulot se tiennent en général en fin d'après-midi. Mais, dans certains bureaux où de nombreux collègues sont indisponibles le soir car ils (elles) doivent se dépêcher d'aller chercher leurs enfants, on peut envisager d'offrir un "petit déjeuner" : boissons chaudes, jus de fruits, viennoiseries, gâteaux peuvent aussi faire l'affaire.

Concernant le jour, attention au vendredi à la belle saison à cause des départs en week-end mais l'hiver, ce jour a ses adeptes, l'ambiance promettant d'être plus décontractée, la fin de la semaine étant enfin arrivée.

A vous de décider, selon votre humeur ou votre budget, qui inviter : seuls ceux qui partagent votre bureau ? Tout le service ? Aussi les directeurs ?

Il existe quelques modèles de cartes d'invitation disponibles sur Internet, commodes à utiliser.
Un exemple rigolo pour un pot de départ : celui de Lintern@ute

Que manger ?

La solution la plus simple est d'embaucher son voisin de bureau et de descendre au supermarché le plus proche pour acheter des chips, gâteaux à apéritif, olives, saucissons, etc... Ce n'est pas forcément la plus diététique ni la plus goûteuse !

Le recours au boulanger local, au traiteur, qui confectionnera des pains surprise et préparera des pruneaux au bacon est possible mais coûte cher.

Reste, si on dispose de temps, à préparer soi-même chez soi des petits plats qui pourront être découpés en bouchées et mangés avec les mains.

Ma préférence va aux cakes salés, savoureux et impossibles à rater. Les ingrédients de base sont la farine, levure, œufs, lait, huile, auxquels on rajoute, selon ses goûts, comté, parmesan, feta ou mozzarella d'une part et olives, jambon, tomates séchées, courgettes, poivrons, d'autre part. Ils sont aisément transportables et, le jour du pot, faciles à découper et à servir.

J'aime bien aussi les allumettes feuilletées pour les mêmes raisons avec un avantage supplémentaire : pas chers ! Il s'agit d'étaler une pâte feuilletée toute prête qu'on badigeonne avec un jaune d'œuf et qu'on recouvre, au choix, de cumin, thym, gruyère râpé, anchois. On découpe des bandes de 1 à 2 cm et on fait cuire jusqu'à obtention d'une belle couleur dorée. Hummm !

Des petits légumes sont très appréciés pour leur fraîcheur et leur faible teneur calorique : petites tomates, fleurettes de chou-fleur, bâtonnets de carottes et concombres, billes de melon .... C'est plus compliqué puisqu'il faut trimballer des boîtes isothermes de chez soi mais ça peut en valoir la peine.
Que boire ?

Si servir du champagne semble en dehors de vos moyens, sachez que servir du vin est tout à fait possible, de même qu'un crémant (avec de la crème de fruits, cassis, pêche, ...).

S'il n'y a pas de réfrigérateur, achetez le champagne chez un marchand proche du bureau qui vous le gardera au frais ou optez définitivement pour la solution vin rouge !

Pour les quantités, si vous prévoyez que vos collègues boiront chacun 2 verres en moyenne, il conviendra de prévoir une bouteille de vin ou champagne pour 3/4 personnes. Mais il peut être utile de calculer plus précisément : dans ce cas, référez-vous à l'article Prévoir la juste quantité de boissons.

Soyez vigilants à ce que la consommation d'alcool reste modérée car les excès au bureau sont particulièrement désastreux.

Bien entendu, vous prévoirez des boissons non alcoolisées (eau gazeuse, jus de fruits) pour les personnes qui ne boivent pas d'alcool ou celles qui doivent conduire.

A apporter de chez soi ou acheter dans tous les cas

pour servir :

un ouvre-bouteilles
des gobelets en plastique
une nappe
et des serviettes en papier
quelques assiettes en carton (pour les bouchées)
un couteau à découper
des petites piques (si on a prévu des carrés de comté et des billes de melon)

pour ranger et remettre en ordre

un torchon ou du papier essuie-tout
1 ou 2 sacs poubelle.

Je me demande ce que j'ai pu oublier ?
Le plus important : passez un bon moment et profitez de l'occasion pour découvrir vos collègues sous un autre angle !

 

Claire

Une réflexion au sujet de « Organiser un pot au bureau – Quoi offrir à boire et à manger ? »

  1. Alice

    Pour "fêter" la fin de mon stage – et surtout réunir les personnes qui m'avaient accompagnée au cours des derniers mois, j'ai organisé un petit déjeuner « alsacien »

    Et oui, mon attachement à mes origines alsaciennes m'ont donné envie de faire découvrir quelques spécialités culinaires, surtout fin décembre à l'approche de Noël.

    J'ai donc été à la maison de l'Alsace sur les champs Elysée pour acheter du pain d'épice, des bredles (petits gâteaux typiques préparés avant Noël). Il est possible de les préparer soi même, mais j’ai été prise par le temps….;-) Pour ceux qui n'aiment ni la cannelle, ni l'anis – très présents en Alsace- j’ai acheté des petites viennoiseries chez le boulanger...

    J'avais envie de préparer du vin chaud, mais j'y ai renoncé compte tenu de l’heure matinale. J'ai donc acheté du thé parfumé aux senteurs du marché du Noël, et un classique pomme cannelle....et bien sur café + jus (mention spéciale au Tropicana Pomme – Poire – Cannelle)

    Il y en avait pour tous les goûts, la conversation était animée, certains partageaient les recettes et les souvenirs des spécialités régionales, d'autres parlaient boulot...enfin, c'était une bonne façon de commencer la journée et de passer un moment détendu. J'ai aussi reçu des cadeaux et beaucoup de mots d'attention pour la suite...

    Idée à décliner selon vos goûts ou votre attachement à une cuisine, une région, un pays….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *