Composer un menu pour une grande tablée

A la recherche du menu idéal

Vous avez invité douze, vingt, .... peut-être même vingt-cinq personnes.
Vous voulez qu'ils soient assis, prêts à déguster un repas que vous aurez cuisiné vous-même.
Vous feuilletez vos livres de cuisine et démarrez votre recherche sur les sites et les blogs.
Pour vous aider à choisir, faites passer le test CGT Compatible Grande Tablée aux recettes que vous envisagez de sélectionner.

Test en 6 questions.

table_mauve.jpg

1. Le temps de cuisson peut-il être dépassé sans dégât ?

Eliminez d'office tous les mets dont la cuisson est très précise : viandes rouges et poissons, par exemple.
Ce serait vraiment dommage de gâcher un bon produit en le laissant cuire trop longtemps.
Privilégiez les poissons crus ou servis froids ; les daubes, les tajines, qui peuvent attendre que tous les invités soient arrivés et aient fini de prendre l'apéritif.
Une exception : les barbecues, si vous avez confiance dans votre "chef du feu" qui s'y prendra au dernier moment et pourra réserver au chaud sur un coin du grill.

2. Le plat peut-il être préparé d'avance ?

Evitez tous les plats qui requièrent une cuisson, une mise en valeur de dernière minute.
Rien de plus difficile que de se lancer dans un beurre blanc avec des amis qui bavardent autour de vous dans la cuisine et prétendent vous donner un coup de main.
Choisissez des cakes, les gratins (qui peuvent même être congelés), les tartes, les plats cuisinés dans des terrines en terre, les plats en gelée, les pains de viande.

3. Les ingrédients sont-ils à prix raisonnable ?

C'est la fête mais quand même ! N'oubliez pas que le coût total sera proportionnel au nombre de convives.
Peut-être, sauf si bien sûr vous en avez les moyens, faut-il réserver à de plus petits comités le foie gras et le homard ?

4. Le plat peut-il être cuisiné d'un coup en grande quantité ?

Veillez à ce détail. Par exemple, des œufs à la neige seront difficiles à réaliser : il faudra s'y prendre à plusieurs fois pour monter des blancs en neige, les faire cuire dans l'eau bouillante et préparer la crème anglaise sans la faire tourner. Il sera sans doute plus pratique de choisir des crumbles, poires au vin, soupes de fruits servies avec trois gâteaux qui peuvent cuire en même temps dans le four à chaleur tournante.

5. Pourra-t-on faire le service facilement ?

Imaginez dans quelles conditions vous servirez le plat à table. Les potages, délicieux, se présentent dans une jolie soupière et demandent moins de main d'œuvre qu'une salade raffinée servie à l'assiette. Les plats uniques, dont la viande est prédécoupée et servie en même temps que les légumes (cassoulet, backoeffe, potées, parmentiers, etc. ) exigent beaucoup moins de vaisselle et d'aller-retour cuisine-salon qu'un gigot qu'il faudra découper au dernier moment, servir dans un plat chaud, accompagner de haricots verts qu'on aura fait revenir au dernier moment dans du beurre et présenter sur un autre plat ....

6. Ce choix convient-il pour tous les goûts et tous les régimes ?

En petit groupe, on se connaît et on sait que notre cousin déteste les concombres.
Dès qu'on est nombreux, il convient d'être vigilant et de ne retenir des produits "litigieux" qu'avec précaution : ceux dont le goût est très prononcé (abats, choux, betterave rouge), porc si on a convié des invités juifs ou musulmans pratiquants, huîtres, etc.

Si vous avez répondu OUI à ces six questions, à vos tabliers, GO !

Une réflexion au sujet de « Composer un menu pour une grande tablée »

  1. Delarue

    Je fête mes 50 ans en novembre et je voudrais faire une méga fête.
    J'ai l'intention d'inviter des amies . Pouvez-vous me donner des idées d'organisation.
    merci d'avance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *