Comment partager les frais d’un buffet ?

franquette_tartes.jpgInvitations "à la bonne franquette"

Vous venez d'emménager dans un nouveau logement. Une fois passés chez Ikéa, il ne reste plus beaucoup de sous pour inviter à la pendaison de crémaillère les copains qui piétinent d'impatience. Allez, c'est décidé, fini de faire des manières, vous offrirez à boire et leur demanderez d'apporter à manger. Une attitude qui peut être étendue à toutes sortes de circonstances de fêtes, à condition de bien présenter les choses. Comment faire pour répartir ce que chaque invité apportera ?

J'ai vu autour de moi de multiples façons de procéder qui dépendent du caractère des hôtes. Chaque fois que j'ai été invitée en ayant été priée "d'apporter quelque chose",  j'ai toujours été amusée de voir comment ça se passait.

Les hôtes décontractés et confiants

Ceux-là se fient au hasard et au calcul de probabilités. Donc, ils demandent d'apporter à manger aux invités et ne se soucient nullement de répartir. Au pire, ils se retrouveront avec beaucoup d'entrées et peu de desserts, ou l'inverse. Mais, après tout, serait-ce si grave ? Dans la réalité, j'ai toujours vu que les apports s'équilibraient à peu près, en tout cas, assez pour que tout le monde (sauf les grincheux) soit content.

Les hôtes bons managers

Ceux-là ont pris des cours de management ou ont une longue pratique de "comment déléguer ? ". Ils commencent par envoyer un message électronique à la liste des invités en leur demandant ce qu'ils aimeraient apporter ou cuisiner, notent soigneusement les réponses et, dans un second temps, affectent de qui leur paraît manquer aux négligents qui n'ont pas répondu.  Cette méthode a beaucoup d'avantages : les invités restent libres de leur choix, le buffet est équilibré. Elle a un inconvénient : elle requiert de l'organisateur du temps, de la patience et de la rigueur !

buffet_guy.jpg

Les hôtes  astucieux

Dans cette catégorie, on trouve ceux qui trouvent une solution pour répartir les apports de façon amusante. Voici deux exemples :

- un plat sucré pour les natifs d'un jour pair, un plat salé pour les natifs d'un jour impair ;
- les invités ayant un nom commençant de la lettre A à la lettre E apportent une entrée ou un accompagnement pour l'apéritif, ceux dont l'initiale du nom de famille est comprise entre F et M apportent une salade ou un plat de viande/poisson, enfin ceux dont le nom commence par une lettre comprise entre N et Z apportent un dessert.

Dans cette dernière formule, on avait le droit de permuter : moi, Claire Flury, j'avais très envie de manger à nouveau la terrine de poissons de mon amie Brigitte Bonnard, également invitée. J'ai donc échangé mon F contre son B, sans faire intervenir notre hôte. J'ai fait mon cake aux olives et j'ai récolté le droit de déguster sa terrine.

Cette solution est simple pour ceux qui invitent et j'ai toujours vu qu'on y mange délicieusement.

Les hôtes  inventifs qui collent à leur thème

Une autre manière de distribuer les plats est de faire contribuer les invités en relation avec le thème de la soirée. Avec cette manière de faire, en plus de dépenser moins, on s'assure d'une bonne ambiance : que demander de plus ?

En voilà deux aperçus, l'un haut de gamme, le second haut en couleurs.

Au buffet "vins/fromages", les invités avaient été conviés à choisir une association d'un vin et d'un fromage à faire goûter à leurs amis. Les hôtes avaient offert les salades d'accompagnement, du très bon pain et des desserts frais. Réservé aux gastronomes !

A la fête organisée sous le thème "pays de l'hémisphère sud", les invités avaient à choisir un pays situé au sud de l'équateur, revêtir un des atributs du costume national de ce pays (ce pouvait donc être un collier de fleurs, par exemple), apporter une musique locale et enfin, cuisiner un plat de ce pays. La femme qui organisait cette soirée n'avait plus qu'à faire couler le punch et les jus de fruits exotiques à flots !

Et un petit dernier, quand le thème de la fête sera de célébrer une personne, organiser un concours de cuisine autour de son plat préféré.

Les hôtes anxieux et directifs

lls existent et donnent des instructions ultra-précises, en fonction des compétences qu'ils reconnaissent à leurs invités. Nous, on leur obéit, pour leur faire plaisir. Vous l'aurez compris, cette organisation n'est pas ma tasse de thé, elle empêche la créativité de chacun de s'exprimer : c'est dommage de se priver de belles  surprises, non ?

Et vous, avez-vous votre technique préférée ?

Claire Flury

Les photos ont été prises par Anthony Voisin.

6 réflexions au sujet de « Comment partager les frais d’un buffet ? »

  1. Val

    Voici un post intéressant que je ne manquerai pas de transposer pour notre prochain vernissage (chaque artiste est censé apporter quelque chose).

    A ce sujet, un vernissage d'expo est également une fête. Il me plairait que vous abordiez le sujet.
    Bonne journée !

  2. Ping : A la recherche de textes d’anniversaire | Organiser fête

  3. Ping : Organiser la fête des voisins | Organiser fête

  4. Ping : Actualités du mois de juin 2009 | Organiser anniversaire

  5. Ping : Comment 40 personnes d’une même famille célèbrent des retrouvailles | Organiser fête

  6. guillaume

    Pour ma part, c'est un format Doodle avec un choix possible entre
    - salade/crudité (produit frais)
    - plat salé/tarte/quiche (produit cuit)
    - fromage/dessert

    Avec la seule indication est le nombre de sélection de chacun des choix soit à peut prêt égal aux autres.

    Chaque invité est donc libre de choisir ce qui lui plait le plus... les derniers ayant pour indication de "prendre" le plus petit choix des 3.

    Avec cela, je reçois et offre les boissons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *